Historique

C’est en 1963 déjà que le Conseil communal d’Estavayer-le-Lac, préoccupé par le problème de l’évacuation des eaux usées ménagères et industrielles dans le lac de Neuchâtel, mandatait le bureau d’ingénieurs von der Weid pour étudier le réseau des collecteurs et la station d’épuration.

Plusieurs endroits ont été pressentis pour l’implantation de la STEP communale. Cependant, la décision prise en 1973 de raccorder les communes de Cheyres, Châbles, Font, Châtillon et Lully ainsi que l’extension des zones à bâtir de la commune d’Estavayer-le-Lac, a amené le Maître d’Œuvre à porter son choix sur un emplacement situé sur le territoire de la commune de Font au lieudit « Pierre du Mariage».

Étant donné la composition particulière des eaux usées à traiter, dont les trois-quarts de la pollution proviennent d’une grande industrie alimentaire, il fut décidé de procéder à la réalisation de la STEP par étapes, afin de pouvoir s’appuyer sur les résultats des étapes en service pour dimensionner les étapes suivantes.

Le dossier de demande de subvention pour la première étape a été déposé en octobre 1974.

Évolutions des constructions d’une certaine importance :

  • 1977 – Traitement primaire et traitement des boues
  • 1979 – Biologie 1ère étape : Lits Bactériens
  • 1987 – Biologie 2ème étape : Boues activées
  • 1991 – Moteurs à gaz (Totems)
  • 1991 – Stockeur à boues liquides
  • 1997 – Pré-épaississement (table d’égouttage)
  • 1999 – Nouvelle torchère
  • 2003 – Début renouvellement des tableaux électriques
  • 2004 – Modification aération des boues activées
  • 2004 – Supervision
  • 2004 – Prétraitement ELSAPur
  • 2005 – Désodorisation
  • 2005 – Couplage chaleur-force
  • 2005 – Compresseurs à gaz (nouvelles machines)
  • 2005 – Pré-épaississement (Disque d’égouttage)
  • 2005 – Modification digestion en parallèle
  • 2006 – Déshydratation et stockage des boues
  • 2010 – Désintégration des boues biologiques
  • 2013 – Dégrillages fins, laveur-presse à déchets et laveur de sable
  • 2013 – Pré-épaississement (grande table d’égouttage)
  • 2015 – Installation de deux centrifugeuses en remplacement de l’ancienne.
  • 2016 – Analyse des digesteurs, brassage et fonctionnement.

Afin de rester à la pointe du traitement des eaux usées, la station est en perpétuelle mise à jour.